Volume XXIX

Perçue comme une forme de la violence, la force a mauvaise presse. Pourtant, elle est d'abord une vertu, théorisée à ce titre par Platon et Aristote puis intégrée à la catégorie des vertus stoïciennes. Les Pères de l'Eglise en font une "vertu cardinale", aux côtés de la Prudence, de la Tempérance et de la Justice. Sévèrement jugée et plus discrète que les autres vertus cardinales, la force suscite néanmoins traités et développements théoriques et elle informe, de façon plus ou moins souterraine, des textes variés de la littérature française du Moyen Âge au XXIe siècle. Comment la littérature a-t-elle donc traité cette vertu? Voisine de la générosité, de l'énergie ou du sublime, catégories toutes mieux reconnues et identifiées par l'histoire littéraire, la force ne se confond pourtant pas avec elles. On s'est efforcé de cerner cette notion complexe et mal aimée en réunissant des analyses aussi variées que possible, en multipliant les angles d'approche et en interrogeant des auteurs aux profils divers et souvent inattendus.
qui ne mènent nulle part, des trouées ouvertes sur le ciel, des déserts et des forêts où piaillent les aras. Les images et les couleurs se fondent dans des kaléidoscopes plus ou moins réussis. La littérature est de surcroît.

Ce recueil étudie des textes relevant aussi bien du Moyen Âge que la période contemporaine. Études de cas et poétique du récit proposent une vision diversifiée d'un phénomène d'écriture singulier.

La force

Sophie LEFAY et François ROUDAUT

Présentation

Gilbert ROMEYER DHERBEY

La Force, son vrai visage. 

Sylvie BAZIN-TACHELLA

La vertu de Force au Moyen Âge.

Éléonore ANDRIEU

Force et fin'amor dans quelques textes narratifs du XIIe siècle: le chevalier dans le monde.

Élisabeth PINTO-MATHIEU

La Vie de sainte Cristine de Gautier de Coinci ou la force du martyre. 

Fabienne POMEL

La force entre Hercule, Hector, les Amazones et les philosophes : approches d'une vertu cardinale au seuil du xve siècle (autour de l'Epistre Othéa).

Christian TROTTMANN

«Beatitudines istae sunt habitus quibus homo divina opera, divine operatur; quasi si iam homo non esset, sed quasi quidam Deus». De la vertu de force des philosophes à la béatitude des martyrs : quelques remarques sur les explications du pape Benoît XII dans les trois premiers chapitres du traité XXIX de son commentaire sur l'Évangile de Matthieu. 

Nicolas LE CADET 

Les géants de Rabelais ou le triomphe de Force.

Daniel MARTIN

Dramaturgie d'une quête de la Force : l'Autre dialogue moral de Guillaume Des Autelz. 

Jean-Pierre DUPOUY

La défiance à l'égard de la force dans Le Pourparler du Prince d'Étienne Pasquier (1560).

Sandra PROVINI

La force, une vertu féminine au tournant des XVe et XVIe siècles. 

Jennifer RUIMI

La force d'âme des jeunes filles. 

Dominique TRIAIRE

Entre force et faiblesse, Stanislas Auguste, roi de Pologne. 

Éric FRANCALANZA

a vertu de force chez Claire de Duras: des Réflexions et prières inédites à Ourika. 

Robert KOPP

Baudelaire à la recherche d'une «dynamique morale». 

Odile HAMOT

 L'Aventurier, le saint et le forçat: figures et paradoxes de la force dans Une Saison en enfer d'Arthur Rimbaud. 

Frédérique MARRO

Barbey d'Aurevilly et la force. 

Pierre CITTI

Force du récit, force des vers. 

Pierre-Jean DUFIEF

La force et le droit dans le premier entre-deux-guerres (1870-1914).

Anne-Simone DUFIEF

Les représentations de la force dans le cycle de Tartarin de Tarascon. 

Dominique MILLET-GÉRARD

Esthétique théologique de la vertu de Force chez Claudel. 

Emmanuelle DEVAUX

L'homme fort dans L'Immoraliste de Gide: la mise à l'épreuve d'un idéal. 

Marie-Josette LE HAN

Paradoxe de la force dans le roman bemanosien : l'exemple de La Joie. 

Catherine MAYAUX

La vertu de force face à l'adversité: du limogeage d'Alexis Leger au Prix Nobel de Saint-John Perse. 

Aude BONORD

Le côté lumineux de la force. Mutations de la vertu de Force dans quelques fictions des xxe et XXIe siècles (Joseph Delteil, Blaise Cendrars, André Dhôtel, Sylvie Germain, Claude Louis-Combet). 

José-Manuel LOSADA GOYA et André LABERTIT 

Force et faiblesse dans Belle du Seigneur d' Albert Cohen.

Sophie JOLLIN-BERTOCCHl

Force et ethos personnel dans la critique littéraire

Sophie GUERMÈS 

De la vertu de Force dans l'œuvre poétique de Karol Wojtyla et la doctrine de Jean-Paul II.

Marius WARHOLM HAUGEN 

Violence et vertu de force chez Céline Minard.

Référence bibliographique: 
Année: 
2017
ISBN: 
979-1-090-45504-7